Tom { g u i t a r s }

Ça faisait déjà quelques semaines qu’on cherchait une paire de bras en plus, un gars qui pourrait nous aider à retaper c’te vieille Mustang, une Fastback, de 67.
J’avais eu le tuyau par un mec qui me refourgue des pièces d’import US.

“j’ connais bien un mec, qu’il me dit, mais c’est un barjo.”

j’me souviens avoir souri.
Le gonze en question avait un passé sulfureux. Un chimiste clandestin qui écoule dans toute l’Europe, et des histoires sordides avec des filles de l’est. Mais un sérieux penchant pour la bouteille et les américaines à gros cœur. Il allait falloir qu’on cause.

Tom
Tom

Ça c’est fait 3 jours plus tard, dans un bar du centre. Le genre de rade qui sent la sueur, la bière et le tabac froid. Le genre de rade avec un putain de son, où tu peux faire du business sans te faire emmerder.
On s’est calés autour d’une table et on a commencé à chiquer des mousses. Et à causer.

Là dessus il me dit qu’il a besoin de se mettre au frais quelques temps, que le projet peut le brancher.
Il me dit qu’il tient le pavé et qu’il a ce qu’il faut dans le froc pour piloter une Fastback.
Ça m’a plut. J’lui ai dit de passer au garage.

Ce jour là on a fait sonner ce bon vieux V8 comme jamais, et ça ne faisait que commencer…

Tom